Sites d’extreme droite bloques: la liberte dans Internet proprement dit

Sites d’extreme droite bloques: la liberte dans Internet proprement dit Paul Handley – Agence France-Presse a Washington Washington — Apres la fermeture avec des geants d’Internet de blogs aux contenus racistes a J’ai suite des violences de Charlottesville, les Etats-Unis se posent avec une urgence renouvelee la question des menaces pesant via la sacro-sainte liberte d’expression. Comme dans un jeu du chat et de la souris, plusieurs reseaux sociaux et sites connus pour leurs contenus d’extreme droite ont ete chasses a plusieurs reprises du internet au sillage des violentes manifestations extremistes de cette ville de l’Est des Etats-Unis, ou votre sympathisant neo-nazi a seme la terreur en foncant dans la foule, tuant une jeune femme. La page Daily Stormer, dont le fondateur, Andrew Anglin, clame ouvertement le admiration Afin de Adolf Hitler, a ainsi traverse plusieurs jours mouvementes : d’abord ferme via l’hebergeur americain GoDaddy, il a tente de remplacer d’adresse avant d’etre bloque une nouvelle fois avec Google. J’ai troisieme tentative, sous 1 nom de domaine russe, n’a gui?re ete plus fructueuse. Puis 1 grand prestataire americain de services de securite Afin de des millions d’hebergeurs ainsi que sites, Cloudfare, a a son tour affirme qu’il bloquerait Daily Stormer. Quant au reseau social prise par les groupes d’extreme droite, Gab, il a lui surpris son application supprimee en boutique Google Play, concernant Android, tandis que les comptes Facebook et Instagram d’autres groupes extremistes ont ete bloques. Notre vague d’expulsions est meme arrivee jusqu’au site de rencontres OkCupid, qui possi?de ejecte jeudi votre supremaciste blanc, Chris Cantwell. « Chez OKCupid nous prenons des droits fondamentaux necessaires tres serieusement »,...